If you are an ASTM Compass Subscriber and this document is part of your subscription, you can access it for free at ASTM Compass
    ASTM D5191 - 20

    Méthode d’essai standard pour Pression de vapeur des produits pétroliers et des carburants liquides (méthode mini)

    Active Standard ASTM D5191 Developed by Subcommittee: D02.08

    Book of Standards Volume: 05.02


      Format Pages Price  
    PDF 11 $62.00   ADD TO CART

    Historical Version(s) - view previous versions of standard

    Translated Standard(s): English

    ASTM License Agreement

    More D02.08 Standards Related Products


    Significance and Use

    5.1 Vapor pressure is a very important physical property of volatile liquids.

    5.2 The vapor pressure of gasoline and gasoline-oxygenate blends is regulated by various government agencies.

    5.3 Specifications for volatile petroleum products generally include vapor pressure limits to ensure products of suitable volatility performance.

    5.4 This test method is more precise than Test Method D4953, uses a small sample size (1 mL to 10 mL), and requires about 7 min to complete the test.

    1. Champ d'application

    1.1 Cette méthode d’essai couvre l’utilisation d’instruments automatisés de pression de vapeur pour déterminer la pression de vapeur totale exercée dans le vide par les produits pétroliers liquides volatils contenant de l’air et les carburants liquides, y compris les carburants à allumage commandé pour automobiles avec ou sans oxygène et avec 85 % (fraction volumique) (voir Remarque 1). Cette méthode d’essai convient pour tester des échantillons dont le point d’ébullition est supérieur à 0 °C (32 °F) et qui exercent une pression de vapeur entre 7 kPa et 130 kPa (1,0 psi et 18,6 psi) à 37,8 °C (100 °F) à une vapeur-Ratio liquide de 4:1. Les mesures sont effectuées sur des échantillons de liquide de taille comprise entre 1 mL et 10 mL. Il n’y a aucune explication pour l’eau dissoute dans l’échantillon.

    REMARQUE 1—La précision (voir section 16) avec des contenants de 1 L a été déterminée dans une étude interlaboratoire (ILS) de 2003; la précision avec des contenants de 250 mL a été déterminée dans une ILS3 de 2016.

    REMARQUE 2—Les échantillons peuvent également être testés à d’autres ratios vapeur-liquide, températures et pressions, mais les déclarations de précision et de justesses ne doivent pas s’appliquer.

    Remarque 3—L’ILS effectué en 1988, 1991, 2003 et 2016 pour déterminer les déclarations de précision de la méthode d’essai D5191 n’a inclus aucun pétrole brut dans les ensembles d’échantillons. La méthode d’essai D6377, ainsi que l’IP 481, s’est révélée adaptée aux mesures de la pression de vapeur des pétroles bruts.

    1.1.1 Certains mélanges essence-oxygénés peuvent apparaître flous lorsqu’ils sont refroidis entre 0 °C et 1 °C. Si un flou est observé en 8.5, il doit être mentionné dans le rapport des résultats. Les déclarations de précision et de justesse pour les échantillons flous n’ont pas été déterminées (voir Note 15).

    1.2 Cette méthode d’essai convient pour le calcul de l’équivalent de pression de vapeur sèche (DVPE) des mélanges d’essence et d’essence-oxygénés au moyen d’une équation de corrélation (voir Eq 1 en 14.2). Le DVPE calculé se rapproche très étroitement de la pression de vapeur sèche qui serait obtenue sur le même matériau lorsqu’il est testé par la méthode d’essai D4953.

    1.3 Les valeurs indiquées en unités SI doivent être considérées comme standard. Les valeurs indiquées entre parenthèses après les unités SI sont fournies à titre informatif uniquement et ne sont pas considérées comme standard.

    1.4 AVERTISSEMENT—Le mercure a été désigné par de nombreux organismes de réglementation comme étant une substance dangereuse pouvant causer de graves problèmes médicaux. Il a été démontré que le mercure, ou sa vapeur, est dangereux pour la santé et corrosif pour les matières. Faire attention en manipulant du mercure et des produits contenant du mercure. Voir la fiche signalétique (FS) du produit applicable pour en savoir plus. Il est possible que la vente du mercure ou des produits contenant du mercure, ou les deux, soit interdite par la loi locale ou nationale. Les utilisateurs doivent déterminer la légalité de la vente dans leur région.

    1.5 Cette norme ne traite pas de l’ensemble des préoccupations potentielles en matière de sécurité concernant son utilisation. L’utilisateur de cette norme est responsable d’appliquer les pratiques en matière de santé et sécurité et de définir les conditions d’application des limites réglementaires avant son utilisation. Pour les avertissements de sécurité spécifiques, voir 7.2 à 7.8.

    1.6 Cette norme internationale a été développée conformément aux principes internationalement reconnus de normalisation établis dans le cadre de la Décision sur les principes devant régir l’élaboration de normes, guides et recommandations internationaux émise par le comité sur les obstacles techniques au commerce (OTC) de l’organisation mondiale du commerce.

    2. Documents de référence